MGS Architectes, le BIM et les IFC.


Afin de satisfaire nos clients, de travailler plus sereinement et de manière toujours plus qualitative, nous avons mis en place un système qualité ISO 9001 depuis 2011.

C’est pourquoi, pour l’agence, le BIM est une évidence pour assurer la continuité de sa politique vers un travail qualitatif et participatif.

Qu’est-ce que le BIM et les IFC :
B.I.M. a plusieurs définitions et notamment :
- Building Information Model qui fait référence à la maquette numérique, c’est-à-dire aux informations ou base de données.
- Building Information Modeling qui peut être traduit par Modélisation des Informations (ou données) du Bâtiment. Il s’agit du processus de modélisation.
- Building Information Management qui traduit les échanges des données.
En France, B.I.M. pourrait être Bâtiment et Informations Modélisés.

I.F.C. est un format de fichier utilisé dans les échanges des données de la maquette numérique. Il s’agit d’un fichier normé et structuré dans lequel sont enregistrées les données relatives aux objets (murs, poutres, portes…) mais également les relations qui les lient.
Ce format IFC, non propriétaire, est utilisé par toutes les applications liées au BIM.

Les qualités du BIM sont nombreuses :
Gain de productivité
- Le passage à la maquette numérique va bouleverser nos méthodes de travail dans le fond, même si l’agence travaille en 3D depuis des années. Ce travail tridimensionnel est déjà un gain de productivité non négligeable. Afin de faciliter la mise en place de ces nouvelles méthodes de réflexion et de conception, nous devrons repartir sur de nouvelles bases, saines et dépourvues des éléments qui ne sont plus adaptés. Nous devrons également être plus rigoureux dans la saisie des objets intelligents et inter-opérants avec leur environnement, car ceux-ci seront partagés en IFC.

Diminution des erreurs
- Les échanges avec nos partenaires seront améliorés avec les IFC - la solution normalisée et ouverte pour un partage des informations entre les applications métiers, limitant les saisis successives et donc les erreurs. Ce partage du BIM, cette nouvelle manière de travailler, améliorera le travail de chacun dans son domaine de compétences.

Maîtrise et réduction des délais
- Les délais pour obtenir une analyse énergétique et environnementale, pour vérifier le respect des règlementations lors de nos études seront raccourcis. Cela nous permettra de faire évoluer nos projets de manière plus fluide, plus participative, presque en temps réel.

Gestion des conflits - Amélioration du chantier
- Les applications métiers permettent de gérer les collisions du type poutre / canalisation. Ces conflits avec l’ensemble des éléments constituant la maquette numérique seront anticipés, identifiés et supprimés.

Estimations maîtrisées
- Les estimations pourront être affinées, détaillées en fonction du niveau de développement de la maquette.

L’agence est membre de l’association MediaConstruct, ce qui nous permet de nous adapter progressivement en suivant les évolutions du BIM, d’être acteur de ces évolutions.